Antenne di Dialogo
di N. Gobenceaux
Articoli della Rubrica
Nathanael Gobenceaux, Quelques avis sur la constitution européenne...

Vous n'êtes pas sans savoir qu'il va falloir voter pour notre toute pimpante constitution.
On sait très bien que la Communauté Européenne est avant tout une Europe avec une préoccupation économique. On dit de-ci de-là que ce n'est pas une véritable constitution que l'on nous vend comme telle. En attendant de se demander si les Turcs sont compatibles avec les Européens, que penser de cette constitution européenne ?

(Z.)
A propos de l'article 70, qui semble antilaique, les partisans du oui disent, qu'il n'y a pas de problème, que la France gardera sa loi sur la laïcité. Ce qui signifierait que cette loi européenne n'a aucun poids sur la France. Alors dites nous c'est quoi une constitution où les lois ne s'appliquent pas? Comment savoir quand nous lisons la constitution quelles sont les lois qui vont s'appliquer à la France et celles qui ne le seront pas? Est-ce les articles pairs ou impairs ; ) ? Cette constitution s'adresse à qui? Tout ceci n'est pas clair. En écoutant RMC, Bourdoin and co, deux spécialistes sur l'Europe ont été invités. Une était pour le oui, l'autre pour le non. Forcément à chaque question de Bourdoin ils avaient une réponse opposée (c'est assez nul de dire toujours le contraire de l'autre pour s'opposer. Ca serait bien que les oui ou les nons disent parfois, là les noms ou les oui ont raison). Bon, bref, par exemple y aura-t-il disparition du service public? La personne pour le oui dit non et la personne pour le non dit oui (forcément). Donc nous pouvons nous interroger: deux spécialistes de l'Europe qui sont censés comprendre le texte ne comprennent pas la même chose et l'interprètent à leur façon. Donc pourquoi voter pour un texte ou chacun en déduit ce qu'il veut? Les politiciens ne peuvent-ils pas écrire simplement? Le texte ne serait donc pas clair!!! Au dire de nombreux partisans du oui, voter non serait dangereux car on retournerait au traité de Nice. Mais pourquoi alors les politiciens ont-ils signé ce traité qui semble si effrayant? Peut-on alors leur faire confiance quand ils nous disent de voter oui à ce traité?

(C.)
Tout d'abords en effet tu as raison CE N'EST PAS "techniquement" une Constitution (par définition). En effet, l'Europe n'est pas un Etat fédéral (malgré le voeu de certains il ne peut donc pas y avoir de Constitution au sens de:" norme instituant un Etat de droit").
Pour être tout à fait rigoureux, on pourrait admettre un second sens au terme "Constitution" qui serait:" la norme suprême de laquelle toutes les autres lois découle". Mais c'était déjà le cas du traité U.E. (=Maastricht, Amsterdam, Nice etc...) ce qui signifie que ce traité n'a pas plus de valeur que les précédents et que fondamentalement il ne va pas changer grand chose en termes d'institution.
Dans tous les cas on ne peut parlait de Constitution au sens de "qui institue un Etat", et tous ceux qui emploient ce terme à tout bout de champs ne sont que des politiciens qui essayent de manipuler l'opinion publique.
Le grand problème de ce traité est que pour certains domaines il ne fait qu'énoncer de belles et nobles intentions de principes (pour l'environnement par exemple) sans aucun acte réels ou alors de grands principes déjà maintes fois ratifiés pour tous ce qui concerne les droits de l'homme par exemple. Mais d'un autre côté, ce traité donne un pouvoir considérable à l'Europe, notamment en Economie, réduisant de façon significative la souveraineté des Etats membres (c'est sans doute ce qui me gêne le plus) et c'est par là que je rejoins l'extrême gauche quand ils disent "l'Europe oui, mais pas comme ça". Tu remarqueras que comme par hasard dans les différentes publications de ce fameux  traité toutes la partie économique a été supprimée, sous couvert d'une technicité trop grande sans doute, ben voyons!!! Faudrait pas non plus que l'on réalise que bientôt l'Etat ne pourra plus (s'il le souhaite) librement mener une politique économique aussi sociale qu'il le voudrait!!!!
Bon voilà je crois que tu as compris que je ne suis pas fan de ce traité, je pense qu'il n'est absolument pas essentiel malgré ce que l'on tente de nous faire croire. Que l'on aurait très bien pu construire une Europe sans ce traité. Il y a des très chance que je vote "NON" au référendum.

(G.)
Malgré la prise de position peu claire de certains de politiques pour le OUI au Traité instituant la Constitution Européenne, prise de position qui s'explique peut-être pour éviter de tomber dans les fosses de l'histoire, ce qui entre nous, est déjà fait, il faut voter oui à l'Europe. Pourquoi renierait-on aujourd'hui ce que l'on a construit hier ? Devrai-je rappeler que ce sont les socialistes et le centre-droite qui sont à l'origine de l'Europe ? Doit-on détruire l'œuvre de plusieurs siècles pour satisfaire l'ambition de « petits hommes » que l'histoire aura tôt-fait d'oublier ?
D'accord, les préoccupations de l'Europe sont aujourd'hui d'abord économique. Mais avec la multiplication des directives européennes, harmonisant le droit interne des pays européens, l'Europe politique et institutionnelle se construit aussi. Il est difficile aujourd'hui d'ignorer leur impact sur nos législations propres.
Je vous rappelle également qu'un Traité ou une Constitution est toujours révisable. Même si la procédure de révision prévue ne laisse quasiment aucune marge aux différents Etats, il me semble cependant que ce problème pourra être surmonté si les peuples qui ont souhaité cette union soient assez forts vis-à-vis de leurs gouvernements. J'espère donc que vous vous prononcerez pour le OUI le jour du référendum.

continua...

 


Indice | Dossier| Rubriche | Contatti | Manifesto | Redazione| Progetto
Copyright © 2003 Culture A Confine - periodico quadrimestrale - all rights are reserved


Amministrazione
Webmaster